24 janvier 2007

Selima

Le soleil retombait de nouveau sur les terrasses, grises à cette heure, et Selima sentait le froid pénétrer, traverser le fin et léger tissu qu’elle portait avec amour. Il lui avait été transmis par sa mère qui le tenait de sa grand-mère. Ce bout de chiffon avait voyagé de génération en génération, de soleil en chaleur électrique, de gel en poussière, de lavoir en lave-linge et toujours, il tenait bon. Chargé d’histoire plus que d’utilité, il était vêtement et grand-mère, souvenir et émotion, tendresse et douceur. Maternel et... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]