Je vous propose une réflexion déjà ancienne tendant à mettre en parallèle les principes de l'Aïkido et une philosophie du quotidien.
En effet, il m'est apparu que j'avais tendance à me comporter dans la vie comme l'aïkidoka se comporte dans son art. J'insiste sur le fait de cette découverte "à l'envers". Il n'a jamais été question, consciemment, de coller à cette pratique.

L' Aï-ki-do (Union de l'Energie et de la Voie) est un art martial créé à la fin du 19ème siècle, arrivé en France au milieu des années 50. Son fondateur est Maître UESHIBA et la référence française, Maître Christian TISSIER.

La Philosophie : CHERCHER L'HARMONIE : l'agresseur doit être dissuadé d'attaquer le plus tôt possible. Le dissuader si possible avant même qu'il en ait l'idée.

Les Principes : Art de la non-violence fondé sur les esquives et les immobilisations. Aucun coup n'est porté et il n'y a pas de compétition. On ne combat pas, on travaille. On n'a pas d'adversaire, on a un partenaire.

La Pratique : A tour de rôle, on simule une attaque afin que le partenaire puisse appliquer une technique et progresser.

L'Etiquette : Le Salut et le Respect, ainsi que les règles de politesse et de courtoisie donnent une certaine noblesse à cet art.
Le but de l'entrainement, c'est l'entrainement.

Le parallèle

Applications conscientes ou inconscientes dans la Vie Quotidienne :

On peut s'appliquer à la non-violence en évitant agressivité, physique et verbale, et en ne faisant pas de procès d'intention.
Pas de méfiance n'empêche pas la vigilance.

Accompagner les autres vers l'harmonie globale. C'est une attitude écologique. Je dois m'efforcer de rendre l'autre et moi-même gagnant. Si l'autre a perdu, j'ai perdu aussi.

Avoir une attitude positive et empathique évite la plupart des conflits, c'est la dissuasion.
Etape suivante, esquiver l'attaque. Si ce n'est pas suffisant, immobiliser sans frapper pour anéantir définitivement  l'agression, et pas l'agresseur.
Donc, ne pas se servir des mêmes armes que l'autre même si c'est lui qui a commencé, même s'il insiste.

Cette façon de faire crée de l'harmonie. La noblesse s'oppose à la vulgarité. La grandeur à l'animalité.
Pour cela, il est nécessaire d'être farouchement "hors compétition" dans tous les domaines.

Même si cela peut  sembler à certains, naïf, new-age, ésotérique, ça marche.
L'addition des énergies sera toujours plus créatrice que le rapport de forces.

----------->   <----------- 
ces 2 flèches s'affrontant, elles risquent de se briser.               

               î
-----------î     î-------------
Imaginons qu'elles décident de s'associer et de monter vers le haut = co-création.


Vive l'Aïkido et Vive la Vie


Rien à voir. Coup de pouce à : MyPyksel, jeune et talentueux créateur de site et infographiste à Nice