Catastrophique !!!
Je m'y attendais, mais, je souhaitais tellement me tromper.
Je vais voter pour une candidate complètement surpassée par son concurrent.
C'est Lyon contre Montceaux-les-Mines.

Je ne trouve même pas les mots. C'est flagrant.
Même impression que dans les primaires socialistes. Je revois les sourcils de Fabius qui montent, la grimace de Strauss-Kahn.
Mais qui peut-elle envoûter ?
Généralités contre précisions.

Banalités et banalités, Madame. Mais, elle veut quoi ? Elle ne veut pas ma voix ou quoi ?
Bon je n'ai toujours pas jeté mon bulletin Bayrou. Elle me fait réfléchir.
Je suis en train d'écrire en regardant.
Je voulais commenter le débat et voilà que la candidate prend toute la place par ses comportements.
En plus, me voilà obligé de reconnaître qu'elle déroule le tapis rouge à Sarkozy.

Au-delà des programmes, la confrontation est vraiment trop disproportionnée.
Je recommence à imaginer DSK ou Bayrou à sa place.

Tiens, elle se réveille sur le nucléaire. Premier sujet qu'elle maîtrise mieux que lui.

Education : encore des banalités et des généralités. J'ai besoin d'autre chose. Je ne vote pas pour le représentant des Parents d'Elèves.

Scandalisée, dit-elle. Mais, quelle agressivité. La larme à l'oeil dit-elle, mais, c'est sa spécialité la corde sensible.

Colère saine, dit-elle. Elle lui offre tout. Quel cadeau ! Trop facile pour lui.

Mais comment peut-on faire autant d'erreurs ?

Et dire qu'il va se trouver des gens pour penser qu'elle a été meilleure.

Conclusion : Emballez, c'est pesé ! Et sachez que ça me fait mal (depuis 6 mois, l'investiture socialiste) et voilà qu'elle nous fait le coup de l'audace d'élire une femme. Mais, vraiment quelle démagogie et c'est la Gauche, ça.

Oui, cela me fait mal de constater qu'elle est loin, loin de Sarkozy et loin de l'Elysée.