J'ai voté ségolène royal

et l'autre a gagné.

Je compte bien revenir sur les raisons de ce résultat, selon moi, dans la semaine.
Pour l'instant, je tiens à vous dire que mon choix s'est fait presque dans l'isoloir (au réveil ce matin). L'autre possibilité était mon vieux bulletin Bayrou.

Commentaire à mon intention de Dominique sur son blog, hier, que je pose là :

"Pas pour vous convaincre (j’ai l’impression que ce serait contre-productif…), mais parce que c’est une chose qui me bouleverse, je voudrais vous parler de l’angoisse que vivent depuis hier (et les derniers sondages) deux de mes amies qui vivent ensemble et dont l’avenir dépend entièrement de l’issue du scrutin. Elles souhaitent adopter un enfant - je ne le savais pas jusqu’alors - et, selon l’issue du scrutin, comme elles ne sont plus très jeunes et ne peuvent attendre, elles ont décidé de quitter la France pour pouvoir le faire. C’est à elles que je vais penser quand je glisserai mon bulletin dans l’enveloppe"

Ce n'est pas ce commentaire qui m'a convaincu, mais, c'est juste pour vous montrer qu'il peut y avoir des façons  intelligentes d'argumenter. Elles ont été rares dans cette campagne. A gauche, on s'est souvent adressé aux électeurs comme à des enfants ou des irresponsables dénués de cervelle.

Pour ceux qui sont loin, sachez que Dominique est la candidate PS aux législatives dans la 2ème circonscription des Alpes-Maritimes et j'habite dans la 1ère...
Décidément, ces élections n'ont pas fini de me poser des problèmes de conscience.

Maintenant, on va voir si la Gauche est vraiment démocrate.
Si elle l'est, elle va laisser travailler le nouveau Président (et cela n'exclut ni la vigilance, ni les désaccords, mais devrait exclure l'obstruction)

Vous pouvez débattre ici.