Mes voisins immédiats sont charmants.

Ceux d'en face, d'une discrétion absolue, aimables, souriants, serviables.

Ceux du dessus, des amis. Bon, des amis, quoi !

Ceux du dessous. Absents. Belle initiative.

Ceux d'à côté.
Voilà ce qu'il y a sur leur porte :

Copie_de_arson_002

arson_002

Quand on met ce type de message sur sa porte d'entrée, il y a du sens, on ne peut pas être mauvais ; ça tombe bien, ils ne sont pas mauvais.
Même très sympathiques.
Bon, un défaut, mais, nul n'est parfait. On n'a pas encore importé l'idée new-yorkaise des immeubles non-fumeurs... ça viendra.

Alors, cet article pour confirmer, (puisque pour certains cela ne semblait pas évident après mon envolée contre "la fête des voisins"), que j'aime les gens. J'en voulais à ces nouvelles conventions pas aux gens.

Qu'on se le dise !