22 septembre 2007

Le 22 septembre (G. Brassens)

Un vingt-deux septembre au diable vous partîtes, Et, depuis, chaque année, à la date susdite, Je mouillais mon mouchoir en souvenir de vous... Or, nous y revoilà, mais je reste de pierre, Plus une seule larme à me mettre aux paupières: Le vingt-deux septembre, aujourd'hui, je m'en fous.  On ne reverra plus au temps des feuilles mortes, Cette âme en peine qui me ressemble et qui porte Le deuil de chaque feuille en souvenir de vous... Que le brave Prévert et ses escargots veuillent Bien se passer de moi pour enterrer les... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]