15 octobre 2007

La police des mots

On ne peut plus rien dire. Fillon a raison. Que je passe au kärcher la moitié du dictionnaire, que je me mettes à parler comme la racaille, et certains vont dire que c'est dégueulasse et même que c'est dégueulasse de dire dégueulasse sans que je puisse rétorquer que c'est un détail et que la faillite de la France, c'est bien plus important, que quelques sauvageons ne doivent pas m'empêcher de garder les mots rigueur et de dégraisser le mammouth avec bruit et odeurs, mais, je m'arrête là, je crains le pire, et le pire c'est la... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]