Désolé pour les autres : nisso-niçois aujourd'hui.

Voilà. C'est fait. Notre Secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer, Christian Estrosi, vient de se déclarer candidat à la Mairie de Nice.
Nous le savions tous, mais c'est dit.
Ce que nous savons tous aussi, c'est qu'avec ou sans Peyrat dans les pattes, il a toutes les chances d'être Maire de Nice en mars prochain.

Ne nous avouons pas vaincus, mais...
je compte sur les Niçois (il y en a 3 ou 4 qui passent par ici de temps en temps) pour saisir la chance aussi minime soit-elle de lui faire barrage.
Je ne compte pas sur les partis politiques bien sûr.
Le Parti Socialiste a déjà fait élire Sarkozy... il est bien parti pour faire élire Estrosi.
Le PRG (si, si ça existe, même que c'est dans wikipédia) dit vouloir présenter un candidat.
Le MoDem veut présenter le sien, waouh ! sexy vraiment ! Suffit pas de s'habiller "orange" pour être Bayrou.
Plus à Gauche, on se tâte.
Où va-t-on ?

On pourrait tous s'intéresser désormais à autre chose et penser qu'après tout, avoir un Ministre ou presque, comme Maire, ça nous procurera des avantages locaux, qu'en tout état cause il sera toujours meilleur que le maire actuel et qu'il n'y aurait pas de quoi s'exiler non plus. Et hop 5 mois de gagnés, des sous économisés et des arbres épargnés.

Il y a une autre solution : Le front démocratique anti-Estrosi. Rien de plus simple.
Tous les niçois opposés à notre Ministre, boycottent les consignes des partis dont ils sont militants ou sympathisants et soutiennent un candidat fédérateur et occasionnellement vont faire une prière à Sainte Réparate (moi je serai à Saint François de Paule, c'est celle que je préfère) pour un coup de pouce de la providence.

Bon... ou je me réveille... ou je vais me coucher.

Mottable

on peut cliquer sur la photo

2 déceptions personnelles confirmées :

  • Entendu Ciotti sur les sanctions qu'il préconise contre les enseignants qui n'auraient pas lu la lettre de Guy Mocquet : ça promet.
  • Vu Allemand sur France 3. Décidément son "charisme" ne passe pas mon écran de télé. Un programme ne peut pas suffire. Sans UNE personnalité à la hauteur, on ne peut rien.