16 novembre 2007

pages 101

Comme je l'ai déjà fait ici, il s'agit d'ouvrir un livre à la page 101 et d'en tirer quelque chose. 1. "Je suis mort !" se dit-il. Mais au même moment il se retrouva assis dans un terrain mou ; ses mains tâtaient de l'herbe ; il était tombé dans un champ : il était indemne. Les lumières qui lui avaient semblé tellement éloignées étaient une suite d'ampoules électriques alignées au niveau du sol. 2. "Il ne comprenait pas qu'on ait besoin de faire mal, d'agresser, de diminuer, d'écraser quelqu’un d’autre pour... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]