29 novembre 2007

Lo zio Gigi

Le soleil et notre oncle « lo zio Gigi » étaient debout depuis longtemps déjà. Pour nous, c’était grasse matinée : Sept heures au mois d’août. Autant dire l’après-midi dans ce cul-de-sac de l’Italie la plus orientale. Lo zio Gigi, les mains rouges, sèches et rugueuses modelées par sa terre rouge, sèche et rugueuse, nous réveilla. Un seul mot, dit une seule fois. « Tîssi » qui veut dire « Debout » en patois de chez nous. Debout, nous l‘étions vit’fait sans discuter. Son visage était sévère ; moustache et... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]