Une fois n'est pas coutume, je me glisse de l'autre côté de la toile. Une fois n'est pas coutume, vous allez lire le texte d'un discours. Si si - vous même - vous allez lire un discours sans qu'on vous le déclame.

Beaucoup se plaignent d'un certain manque de temps. En cette période de bonnes résolutions, le sujet revient encore sur la table. Moi, Ugonice, je vous propose une solution.
Je ne vous en dis pas plus par peur de me court-circuiter.

Juste le temps de quelques mises en garde :
La langue est orale.
Le discours répond à des impératifs scolaires ; bien que souples.
M. Astor, si vous passez par là. Sachez qu'internet et ce blog sont du côté "coller" du "copier-coller".

Chut, ça commence...

Les journées durent vingt-quatre heures. Et bien c'est scandaleux ! Que pouvons-nous faire en vingt-quatre heures ? Se lever le matin. Travailler. Et le soir, se coucher. C'est une vie bien triste. Une vie dans laquelle on entend trop souvent les mêmes phrases. Je n'ai pas le temps ; je suis pressé ; ou encore je ne sais plus où donner de la tête.

Nos journées sont trop courtes.
Rallongeons-les !
C'est pourquoi je propose des journées qui dureraient plus longtemps. 36 heures au lieu de 24. Oui, vous avez bien entendu, une journée de 36 heures. Des journées dans lesquelles nous pourrions faire ce que nous faisons d'habitude mais en prenant mieux le temps.

Plus de temps pour le travail ou plus de temps pour les loisirs, la culture, la famille. Ce seront les orientations futures de notre société qui le décideront. Mais avouez que nous aurons l'embarras du choix.
Jouer avec ses enfants le soir, c'est un plaisir dont beaucoup sont privés. Ils pourront désormais y passer du temps, sans compter. Rendre un dossier à temps, c'est pour la plupart d'entre vous source de stress. Pour vous et d'autres. Trop d'autres.
Il faut que cela cesse. Et la journée de 36 heures nous donnera, à tous, de l'air.
Aller au cinéma, au théâtre, au musée, lire ; voilà l'opportunité de se cultiver davantage. Partir en week-end. C'est très sympathique un week-end. Mais que nous offrait l'ancien système ? Un samedi et un dimanche à 24 heures ? Qui se satisfait de 48 heures de week-end ? Avec la journée de 36 heures, le week-end est à 72 heures. Ce sera l'occasion de passer 72 heures en congés ! Des week-end prolongés en veux-tu en voilà !

C'est aussi une occasion inespérée de raccourcir relativement la durée d'un vol ou d'un train. Traverser la planète prend actuellement 12h. Ca c'est un fait. L'équivalent avant d'une nuit ou d'une journée entière. Avec les journées de 36 heures, cela ne prendrait qu'une grosse après-midi. Ca c'est un avantage.

Alors, vous allez me dire, "que fait-on pour les repas ?". J'ai étudié la question, je pense qu'il faut rester à trois repas. C'est déjà assez compliqué. Faire à manger, mettre la table, manger, puis faire la vaisselle. Non, il faut simplement manger en plus grande quantité à chaque repas. Manger plus régulièrement ne serait que rajouter des problèmes. Et la journée de 36 heures ne servirait plus qu'à faire la vaisselle et préparer à manger. Ca n'aurait aucun intérêt.
C'est pourquoi je dis non ! Non, il ne faut pas ajouter de repas !

En contrepartie, ne laissons pas sur le bord du chemin quelque-chose d'important. Le repas le plus important de la journée. Le petit-déjeuner. On l'oublie trop souvent et ensuite on se plaint d'avoir faim ! Prenons un bon petit-déjeuner !
Avec un bon petit-déjeuner, nous pouvons atteindre le repas suivant. C'est le repas de plus important d'une journée de 24 heures. Il le sera d'autant plus dans vos journées de 36 heures.
Nous pouvons vivre avec trois repas par jour de 36 heures. Des études sérieuses le prouvent.

Alors, je ne vous le cache pas. Il n'y a pas que des points positifs. La journée de 36 heures n'est pas toute rose. Des inconvénients existent. Je parle de la durée de vie, qui sera revue à la baisse. On augmente les journées de 50%. Donc également les semaines, les mois et les années. On mourra désormais entre 50 et 55 ans. Mais, rassurez-vous on paraîtra très vieux.
Journées de 36 heures obligent.

A propos, certains me répondent que cette idée n'est pas viable. C'est faux.
J'ai moi-même adopté ce modèle depuis maintenant 2 semaines ; 3 pour vous. Je fonctionne avec des journées de 36 heures. C'est un choix. Cela demande un peu d'organisation. Et surtout beaucoup de compréhension de la part de son entourage. En effet, c'est parfois difficile de vivre avec quelqu'un en avance. En avance sur son temps.
Mais il y a un problème avec mon initiative. Elle est inutile ! Et oui, c'est inutile quand personne ne fait comme vous. Quand tout autour vit à vingt-quatre heures. Quand tout autour tourne différemment de ce qui est naturel.

Oui, naturel.
J'entends souvent "c'est trop compliqué", "on ne pourra pas changer". Faux. Nous sommes passés du Franc à l'Euro avec un taux de conversion de 6,55957. Ca c'était compliqué. Mais avec ce que je vous propose, il s'agit de rallonger la journée de 50%. Soit un taux de conversion de 1,5. Ca c'est simple. C'est même enfantin. Ne me dites pas qu'après être passé à l'Euro, nous ne pourrions pas passer à la journée de 36 heures.
Nous le voulons, donc nous le pouvons !

Ensemble !
Nous pouvons changer le monde. Ce monde trop rapide dans lequel nous vivons. Il faudra d'abord convaincre autour de vous. Et, sachez-le, il y a du mouvement en coulisses. Un lobby se crée pour faire pression sur le soleil afin qu'il rallonge son cycle de 50%. C'est la seule manière de faire plier nos adversaires. Les conservateurs, je ne vous l'apprends pas.
Et c'est possible. Vraiment. Si nous vivons tous à 36 heures, les administrations suivront. Oui, l'Etat, les pouvoirs supranationaux suivront et règleront leur cycle en conséquence. En journées de 36 heures.

Alors, bien-sûr, comme dans tout projet révolutionnaire, il y a des extrémistes. Certains frisent l'absurde en proposant des journées de 100 heures. Avec des heures de 100 minutes. Elles-mêmes découpées en 100 secondes. L'ambition est louable. Il s'agit de découper le temps en intervalles réguliers. Malheureusement, ça n'est pas réalisable. Imaginez un peu le soleil accepter une proposition pareille. Non, c'est beaucoup trop poussé.
C'est pourquoi il faut au monde un projet ambitieux et réalisable. La journée de 36 heures est ambitieuse et réalisable. C'est notre devoir à tous de la diffuser. Comment ? Simplement en faisant comme moi. En appliquant la journée de 36 heures. Le reste suivra.
Adhérer, c'est bien. Agir ! C'est mieux.

En résumé, il est urgent de se battre. Se battre pour faire de la journée de 36 heures une règle générale. Pour plus de temps passé auprès des siens. Plus de temps à travailler. Plus de temps à se cultiver. Plus de temps à se ressourcer.
Finalement, pour donner plus de temps au temps.

Il est 28h30. Je vais me coucher. Et je vous encourage à en faire de même.