10 janvier 2008

Un bouquet de tulipes jaunes

« Si je ne trouve pas à me garer tout de suite, je me mets n’importe où, c’est décidé ». Aussitôt dit, aussitôt fait. La voiture trouve sa place sur le trottoir du boulevard Ney, entre deux platanes et advienne que pourra. C’est que l’heure est grave. On m’a dit « Vas-y aujourd’hui, demain, c’est pas sûr que… »J’y suis. La peur au ventre, j’essaie de me décontracter en fredonnant «Bichat m’était alors inconnu, je n’y étais jamais venu... » C’est idiot et pourtant ça me réchauffe un peu. Dehors, il fait froid... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]