A titre personnel, il me l’a proposé. Aussi à d’autres dans un commentaire d’une de ses récentes Notes, Claudio ouvre les colonnes de son Blog en proposant ce qu’il est convenu d’appeler une Tribune libre.

Je m’amuse parfois à écrire mentalement des articles en me disant « Ha, si j’avais un Blog à la Claudio, je « m’éclaterais » avec ce sujet ou « je crierais ma colère, mon indignation » !

Vous me direz que je pourrais le faire sur le mien, « on peut tout faire sur son Blog » ai-je lu récemment. Mais je ne le fais pas pour plusieurs raisons : Rester dans le style que j’ai consciemment et inconsciemment- imprimé à ce site, un carnet partagé de moments d’ « Ici et maintenant » et qui participe à cette démarche de Nouvelle Vie. Et comme je l’écrivais le 23 septembre 2006 « la colère, le ressentiment…tout cela est néfaste à mon rétablissement » 

Deuxième raison, au fil des jours, je m’aperçois que certaines notes ont « du succès » d’autres beaucoup moins. Et cela, bien souvent ne correspond pas à ce que je pensais ! Gare là encore au ressentiment quand je gamberge sur cette belle note, préparée, travaillée, sur laquelle j’ai passé du temps et que le visiteur délaisse. Voilà finalement une bonne leçon pour continuer à progresser sur la longue route de l’humilité.

Troisième raison enfin, je trouve par ailleurs des textes qui correspondent à mon ressenti et bien mieux écrits que je ne l’aurais fait : Un article de presse, une note ou un commentaire sur la toile, un extrait de livre…

J’écris ces lignes au moment, où - enfin - des voix et plumes s’élèvent pour nous alerter sur la gravité de certains discours - au plus haut sommet de l’Etat - vantant des valeurs n’ayant rien à voir avec celles de la République. Je parle ici de la laïcité, un principe fondamental du respect des droits de l’homme en France depuis 1905*. La très grande majorité des croyants, agnostiques ou athées se retrouvent dans ces principes, les déclarations du Président de la République ont de quoi nous inquiéter au-delà de nos différentes sensibilités. Et les images qui circulent sur la toile et les chaînes télé d’un scientologue icône du cinéma (invité privilégié d’un ancien ministre des finances devenu Président) ne sont pas faites pour me rassurer. Et l’idée que ces gens-là pourraient avoir bientôt pignon sur rue me remplit d’effroi. Alors oui, moi qui ne suis pas un lecteur habituel de la revue satirique du mercredi, j’ai vraiment envie de leur faire de la pub aujourd’hui. Et j’espère que de nombreuses voix de tous bords se feront entendre, partout pour que, après les retraites, les médicaments et le reste, ce ne soit pas demain la laïcité, combat de nos anciens, combat de mes parents, qui disparaisse à son tour. Faisons-le pour nos enfants et petits enfants, qu'ils puissent longtemps continuer d'apprendre sur les bancs de l'école publique !

Voilà, Claudio, c’est peut être un peu décousu mais je tenais à la faire, cette tribune libre. Allez, je vais choisir un de tes titres, de ces notes mises à la poubelle après ton grand ménage. Tiens, "le Curé laïc"! J’en ai connu des curés, en région nantaise,(des prêtres ouvriers on disait) je crois que sur ce sujet, ils partageraient mes craintes.

Bien amicalement. Louis-Paul

*Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l'État (Promulguée au Journal officiel du 11 décembre 1905)

http://www.herodote.net/articles/article.php?ID=326

Merci à toi. Le blog de Louis-Paul.