10 mars 2008

Histoire de faussaire (Brassens)

Se découpant sur champ d'azur La ferme était fausse bien sûr, Et le chaume servant de toit Synthétique comme il se doit.  Au bout d'une allée de faux buis, On apercevait un faux puits Du fond duquel la vérité N'avait jamais dû remonter.  Et la maîtresse de céans Dans un habit, ma foi, seyant De fermière de comédie A ma rencontre descendit, Et mon petit bouquet, soudain, Parut terne dans ce jardin Près des massifs de fausses fleurs Offrant les plus vives couleurs.  Ayant foulé le faux gazon, Je la suivis... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]