J'ai laissé hier, sur un blog, "énergie renouvelable", un commentaire qui ressemblait à des élucubrations. J'ai rigolé de moi-même alors j'ai décidé de le reprendre et de l'étoffer pour en faire un billet :

On a des problèmes de riches et tout va bien.
Au lieu de se regarder le nombril mutuellement on ferait bien de tendre les bras et d’agir à cette distance, ce sera déjà ça.
Tensions dans la société ? Tensions de rien du tout, tensions inventées, grossies par la loupe télé, par la boule de neige de l’Internet, par les commentaires de comptoir de blogueurs que nous sommes.
Il ne se passe rien de pire qu’hier. Une fleur est une fleur et faire l’amour à la femme qu’on aime sans faire un enfant à tous les coups (si je puis dire) devrait suffire à notre bonheur.
La Chine se marre des interrogations de petits bourgeois gâtés du pays des Droits de l’Homme et demande “combien de divisions ?”. On finira par aller aux Jeux Olympiques même si finalement les Chinois auraient préféré se partager les médailles entre eux. Tout va bien.
Les animateurs télé parlent des animateurs télé et parfois parlent des animateurs télé qui parlent des animateurs télé.
Tout va bien.
La politique n’existe plus et n’a aucun pouvoir. Le "pouvoir politique" est une boite de com, c'est comme ça. Tout va bien.
On voulait arrêter d'être manipulés, c'est fait, le monde fonctionne tout seul. Plus personne aux commandes, seulement NOUS, c'est formidable ; la manipulation est automatique, autogérée et interactive.  Tout va bien.
La Finance s'est tellement démocratisée qu'il n'y a plus de pilote dans l'avion. Le vaisseau spatial est livré à lui-même. Même pas grave. On y a seulement gagné la certitude que le complot international n'existe pas.
A force de réclamer de la transparence, on n'a plus aucune visibilité.
Mai 68 occupe les esprits et se prend pour Radio Nostalgie. Le recyclage, c'est la mode. Moi, je suis pour l'incinération du passé. Tout va bien.
L'information s'informe et l'actualité date. Tout va bien.
Mon maire renvoie l'UMP au niveau du PS. Tout va bien.
L'euro n'est plus que franc en pouvoir d'achat. Tout va bien.
Et rien ne pètera jamais car tout va bien et que la vie, la vraie, est ailleurs.
La vie, la vraie, est à l'intérieur.

Bon, je ne sais plus ce que j’ai écrit. M’en vais appuyer sur “Poster et publier” en me disant que ça peut pas être bien grave.