10 avril 2008

Pour la fin du monde...

Le boulevard de Courcelles est ensoleillé, la circulation dense et les robes légères. Les yeux des embouteillés ne savent plus où donner du regard et les torticolis guettent.Depuis la Porte de Champerret, je sens comme une excitation dans l'air. Paris est une ruche où toutes les femmes sont reines. Le monde, tout le monde a avalé la pilule du bonheur. Il flotte un parfum annonciateur de plaisirs orgiaques.Pourvu que le prochain feu soit rouge ! Pourvu que le prochain feu soit rouge ! Je pourrai voir traverser cette beauté sur... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]