A cette heure :
479 billets du 06 janvier 2007 au 27 avril 2008
40 135 visiteurs
100 520 pages vues
4 971 commentaires (dont 1413 pour moi -28%-)

Commentateurs : 1. Mcbarbara 370... 2. Plum' 331... 3. Nathalie 270... 4. Berrybelle 210 (en très peu de temps : 1er com. 23 octobre)... 5. Louis-Paul 188...
Remarque : à la différence de beaucoup d'autres blogs vos commentaires ont été souvent des pavés et souvent bien balancés.

Allez, un GRAND MERCI A TOUS (C'est fait)

Quelques questions :

Pourquoi avoir été aussi sévère avec la Gauche en se disant de Gauche, au lieu de critiquer la Droite ?
Parce qu'il faut balayer devant sa porte, faire le ménage chez soi, avant de se permettre de critiquer le voisin.
Parce que la Gauche a été nulle ces dernières années et elle continue, mais je n'ai pas à vous le démontrer, vous le savez aussi bien que moi.
Parce que si c'est pour être aussi vicieux, manipulateur et intéressé que l'autre, ce n'est pas la peine de faire semblant d'être différent. Ce faisant on ajoute une autre faute morale, le double langage.
Parce que je me suis et me sens encore trahi, par le PS surtout, comme tous les petits, les humbles, les pauvres. La Gauche a changé de camp, elle fait des beaux discours mais ne défend plus que les bien-assis.
Parce que je n'aime pas les conservateurs.
J'arrête, je sens que je vais me répéter.

Pourquoi, dans les fictions, les femmes n'ont pas souvent le beau rôle ?
Presque même réponse qu'au-dessus. Les hommes, comme la Droite, m'intéressent assez peu et je ne me fais pas trop d'illusions sur le changement, autre qu'individuel, pouvant intervenir. Ce n'est pas en achetant des cosmétiques qu'on va devenir moins guerrier, moins carriériste et moins fou du volant.
Les femmes, c'est autre chose. Disons que je les idéalise et  dès qu'elles s'éloignent de l'harmonie, de la paix, du raffinement,  je suis très déçu. Aussi, les portraits correspondent plus à ce qui déçoit, quand elles deviennent autoritaires, guerrières, chasseuses ou vénales qu'aux trains qui arrivent à l'heure.
Pour résumer, je préfèrerais vraiment qu'on fasse des efforts pour ramener les valeurs masculines à plus de féminité plutôt que l'inverse. La paix quoi !
J'ai horreur d'entendre, sous couvert d'égalité des sexes, des discours tendant à redonner aux femmes les mêmes ambitions matérialistes qu'aux hommes. C'est l'inverse qu'il faut faire, expliquer à certains que l'essentiel n'est pas là.
Oui, je sais, c'est un peu à la hache, mais vous m'avez compris.
Je rappelle pour finir que certains hommes sont bien plus féminins que certaines femmes et je parle de valeurs et de ressorts (2 exemples ?
Nathalie et moi)

Pourquoi cette impression ressentie de "donneur de leçons"  ?
Je vous le demande. Je ne donne que mon avis et j'argumente.

Pourquoi ce complexe  du non-diplômé et cette antipathie envers les fonctionnaires ?
Parce que j'ai passé mon temps (social et professionnel) à rencontrer des plus médiocres que moi dont le seul but était de garder leur fauteuil et les diplômes leur ont permis de le faire.
Elle est là l'injustice sociale, celle que dénonce la Gauche et c'est cette même Gauche qui défend des abrutis vissés à leur chaise.
Vous qui avez visité ce blog, vous voyez bien que je ne suis pas complètement idiot. Parce que mes parents étaient immigrés, illettrés, pauvres, j'ai galèré et j'ai pas fini. Aujourd'hui, cela m'est égal, j'ai trouvé des compensations. Et surtout, j'ai fait en sorte de ne pas perpétuer le système avec mes enfants. Mais ce n'est pas la Gauche, ni les fonctionnaires qui m'ont aidé. Eux, ils n'ont eu de cesse de me balancer des peaux de banane.
Et je ne suis qu'un exemple parmi tant d'autres.
Des potentiels sur le bord  du monde du travail, il y en a beaucoup plus qu'on ne croit. Et ceux qui se plaignent ce sont les autres.
D'ici quelques mois, je vais être convoqué par la DDTE sans doute, pour le renouvellement de mon ASS (contrôle de recherches d'emploi, morale etc...) Si je tombe sur la même fonctionnaire que la première fois, ça va être coton : Je tends la main pour dire Bonjour, elle ne tend pas la sienne, j'essaie de donner une explication, elle me répond que ça ne correspond pas aux questions qui sont sur l'écran, je lui demande son avis, elle n'a pas à le donner etc. etc. Elle me renvoie une demande de justification, 3 fautes d'orthographe sur 4 lignes. On marche sur la tête. Pourquoi, elle n'est pas au chômage, elle ? Initiative zéro, relationnel zéro, bonne volonté zéro et dynamisme, même le mot, elle ne doit pas le connaître. Et un virement part sur son compte tous les mois et tous les avantages de la Fonction Publique avec. Le voilà, le vrai scandale ! Et je persiste à dire que ce sont ses propres collègues qui doivent faire en sorte qu'elle ne sévisse plus. Voilà, pourquoi les fonctionnaires ont une mauvaise image.

Pourquoi... (à compléter) ?
Je réponds à toutes les questions jusqu'à au moins demain.

Demain dimanche : Dernier jour. Ce sera calme.
Et après, on sera tranquilles. Le blog restera en ligne.
Les commentaires resteront ouverts et mon adresse mail active (claudiogene@free.fr)