Notre cher Christian a réuni dimanche dans sa campagne ses amis blogueurs.
Nouvelles rencontres.
Balade avec les ânes.
Nature et amitié.
Puis, repas et discussions... infinies, inachevées, passionnées... passionnantes.

Chacun se connait sans se connaitre.

Je continue à croire que ces connaissances sont plus riches. On a évité grâce à la virtualité des échanges, tout ce qui ne sert à rien : les conventions, les politesses inutiles, les timidités, les hésitations.
Nous allons ainsi au coeur de l'humain.
Car, je le répète sans me lasser, notre monde confond le social et l'humain.
En ce qui me concerne, il n'y a que le second qui m'intéresse, et, dimanche, j'ai eu ma part, une belle part.

Un immmmmmmmmmmmense MERCI à Christian.
"Y en a qui ont le cœur si large
Qu'on y entre sans frapper
Y en a qui ont le cœur si large
Qu'on en voit que la moitié"

27_mai_2007__8_27_mai_2007__35_27_mai_2007__28_27_mai_2007__18_27_mai_2007__15_27_mai_2007__44_27_mai_2007__41_27_mai_2007__40_27_mai_2007__39_