16 mai 2007

L

Il est tard et pourtant tôt ce matin. La plume glisse grâce à son l.Le plinceau glissera avec un l en plus. Et s’il en avait deux, saurait-il s’envoler ?Le vide remplit le vide. Toile blanche et blanche toile.Page pleine et pleine page. Penne plage et plage penne.Tout et rien sont autant tout. Masse de vide et plénitude. Poids de joie.Silencieux son, fort de sa rupture. Celle qui viendra, plus tard.La goutte d’eau qui claquera grâce à ce l, limpide, sec et humide.Lettre de... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 mai 2007

Version gustative et ... goûteuse (Plum')

Suite au jeu de dimanche un travail d'écriture intéressant a été fait par Plum'.Tous les commentaires n'étant pas toujours tous lus. Je ne voulais pas laisser passer celui-ci. Merci à elle. "Le week-end dernier, j'éprouvais une âpre lassitude et aspirais à goûter aux plaisirs du soleil dans un lieu calme et apaisant.Aussi, sans faire pression sur mon entourage, j'ai saisi l'occasion pour proposer une journée à l'île Sainte Marguerite.Mon offre les allécha, ma femme approuva d’un œil pétillant et mon fils aussi se laissa... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 mai 2007

BON ANNIVERSAIRE le hibou

le hibou, c'est mon ami. "Frangins" qu'on se dit entre nous.C'est son anniversaire.29 ans que je le connais. Il en avait presqu'autant.Vous savez, c'est le genre écorché vif qui a pris le dessus.C'est un poète. Et, "un poète, c'est sûr, c'est emmerdant" chantait l'autre.C'est donc un poète et un emmerdeur (surtout lorsqu'il met quelques coups de pieds dans mon blog :)le hibou, c'est un Homme, c'est mon Ami et c'est mon Frère. BON ANNIVERSAIRE FRANGIN ! C'est lui Recueils de poèsie : "Recueil de... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 avril 2007

Les histoires de cul des végétaux

Je suis un citadin. J'aime la ville. J'aime les villes. Et pourtant, j'aime le calme, la solitude, la nature.J'aime la montagne, le grand air.Je ne jette jamais un papier par terre (même le petit coin qu'on détache de l'agenda, la semaine finie).Je peux pleurer devant la beauté d'un paysage.Je peux marcher des heures dans le silence, sentir, ressentir la nature. Et pourtant... ma sensibilité est marbrière lorsqu'il s'agit de parler des sciences de la nature.Que les abeilles se baladent d'une fleur à l'autre pour faire... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
13 avril 2007

Rendez- nous nos trottoirs !

Nos trottoirs ? Que va-t-il nous sortir encore ? Ah ! J'ai compris. Il va sans doute nous parler des crottes de chiens, de l'incivisme des maîtres, des affiches de la Mairie qui promet de verbaliser les contrevenants sévèrement et ne le fait jamais. Non ? Ah, oui ! Les deux-roues, et parfois les quatre-roues, garés n'importe comment sur l'espace réservé aux piétons. Non ? Ah, d'accord ! Les prostituées qui stationnent ou déambulent et donnent une mauvaise image à notre ville ? Non ? Bon sang, mais, c'est bien sûr... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 avril 2007

Douceur du temps

La bruine est fine pluie et mouille le visage La brume est nostalgie et rouille le village La brune est presque nuit et brouille les images Ma brune est dans mon lit et mouille ses rivages
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 avril 2007

Epoque opaque

Ces temps me troublent quelque peu.On nous ressort la Marseillaise sur tous les tons.On nous bleu-blanc-rouge à tout va.On nous réinvente les maisons de correction (à encadrement militaire)On nous fait monter les courbes des mariages et des robes blanches.Tout le monde veut se marier, même ceux qui n'ont pas le droit. Et surtout, on ressent une sorte d'élan vers les religions et un retour aux traditions et aux fêtes religieuses, pas inquiétant, mais, à mes yeux, ringard.Nul besoin de tels supports pour se bien comporter, conscience... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 avril 2007

La vita è bella

Samedi 31 mars. Il est 7 heures du matin. Je roule entre Nice et Monaco, la mer à droite, la montagne à gauche. Très peu de monde dehors. Le soleil se lève face à moi.Puis à l'horizon une vision indescriptible. Ce sont des nuages juste au-dessus de l'eau. L'image est très nette. Non, ce ne sont pas des nuages, ça ne bouge pas du tout.La Corse ? Non, pas la Corse, c'est trop loin. Alors que là, j'ai l'impression de pouvoir toucher le tableau.(On m'a déjà parlé d'un phénomène météorologique qui fait que la Corse serait... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
31 mars 2007

Mon sermon du jour

Franchement... En toute honnêteté... Pour parler vrai... Sans mentir... Sincèrement... Pour tout dire... Pollution du langage ou constat de relations humaines viciées ? Qu'avons-nous besoin d'ajouter tous ces petits mots qui prouvent que la fois d'avant il y avait astuce ?Bien sûr, j'entends déjà que si "l'Autre était honnête et sincère, comme je le suis moi-même, je n'aurais pas besoin de préciser tout cela"Ben voyons !C'est toujours l'Autre qui a commencé. Et si on faisait, sans s'occuper de ce que fait l'Autre,... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
29 mars 2007

Coup de gueule, mais, alors coup de gueule !!!

J'aime pas... les moutons qui hurlent avec les loups et le double langage en général.Comme c'est un coup de gueule, vous me pardonnerez les sauts du coq à l'âne. (un vrai bestiaire aujourd'hui) J'aime pas...Ceux qui se fédèrent face aux interventions policières et qui communient dans l'indifférence face aux agressions des voyous.Ceux qui crient à la liberté individuelle, et dénoncent l'infantilisation quand ils doivent attacher leur ceinture, rouler moins vite ou s'abstenir de fumer et se pressent en troupeau pour acheter des... [Lire la suite]
Posté par claudiogene à 00:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]